Comment fonctionne le bonus et le malus d’une assurance auto ?

Accueil assurance a prendre Comment fonctionne le bonus et le malus d'une assurance auto ?

Pour les assureurs qui proposent une formule pour automobile, le bonus et le malus sont des indices de calcul fondamentaux. Pour un conducteur, il peut être utile de connaitre le mécanisme de fonctionnement de ces coefficients afin de mieux profiter des avantages de la compagnie d’assurance

Bonus malus assurance auto : qu’est-ce que c’est ?

Le bonus malus assurance auto est également désigné sous le terme de coefficient de réduction-majoration. En effet, le conducteur assuré verse des cotisations auprès de son entreprise assureur. Pour réaliser un meilleur profit, il est nécessaire pour l’assurer d’évaluer le risque potentiel que représente le client comparativement au montant de ses souscriptions.

Il est évident que cette évaluation se base sur les éléments déterminants de l’historique de conduite du client. Ainsi, en fonction de vos déclarations au service des sinistres, l’assurance peut être fondée à vous accorder une bonification pour bonne conduite au volant. Elle peut également vous décerner une pénalité en cas de conduite désapprouvée.

Les exclusions dans le calcul du bonus-malus

Vous l’aurez compris, la base de calcul du coefficient se fonde sur les données de conduite du véhicule assuré. Cependant, certaines données n’entrent pas en ligne de compte dans l’évaluation. Il s’agit ici des données qui se rapportent aux :

  • cas de vol ou d’incendie de la voiture
  • accidents enregistrés en cas de stationnement et dans le cas où le conducteur aurait stationné convenablement
  • bris de glace

En outre, tout accident pour lesquels la responsabilité du conducteur n’est pas engagée ne sont pas pris en compte dans l’évaluation du bonus malus assurance auto.

Quid du bonus assurance auto ?

Le bonus assurance auto constitue une gratification, et cet indice est généralement évalué à l’année. Si vous venez de souscrire à une assurance auto pour la première fois, alors le coefficient de réduction-majoration est fixé à 1. Lorsqu’au cours d’une année, vous n’avez déclaré aucun sinistre à couvrir par la société d’assurance, alors votre courtier en assurance vous applique une réduction de votre coefficient de 0.95%. Ce rabais prend effet à compter de l’année suivante. En conséquence, le montant de la cotisation de l’année suivante est revu à la baisse.

Il convient de préciser que plus vous roulez correctement, plus vous cumulez les bonus. Toutefois le bonus maximum ne peut excéder 50% du montant fixe de départ. Concrètement, cela équivaut à 13 années de conduite sans infraction civile.

Tout savoir sur le malus assurance auto

Le malus vient sanctionner les dégâts qui peuvent être imputables à l’assuré. En cas de responsabilité établie, l’assureur peut appliquer une majoration de 12,5% sur la prime de base. Quel que soit le cas envisagé, Il ne peut être appliqué une majoration qui excède 400% de la prime de base.

Gardez à l’esprit que lorsque sur une période de 2 années consécutives, vous ne déclarez aucun accident, le malus appliqué peut être revisité à la baisse. Néanmoins, en cas d’accident semi-responsable, le coefficient de majoration est fixé à 1,125. En cas de désaccord avec votre assureur, demandez à consulter votre relevé d’information.